Prêt immobilier : critères de choix et garanties !

L’un des moyens les plus sollicités pour la réalisation des projets immobiliers concerne l’emprunt. En effet, le prêt immobilier (crédit immobilier) est un emprunt spécifiquement destiné pour le financement de votre projet immobilier. Et ce, qu’il s’agisse de l’acquisition ou de la construction d’un bien. Existant en une large gamme de choix, il est parfois difficile de définir le prêt qui pourra le mieux correspondre à vos besoins. Justement, cet article vous permettra de découvrir les critères à considérer pour bien choisir votre crédit immobilier et les solutions les plus courantes des garanties.

Les critères à considérer pour faire le bon choix

La comparaison des prêts est insuffisante si vous êtes dans la quête de la meilleure offre.  Effectivement, il faut également considérer les facteurs suivants : le taux d’intérêt, le taux annuel effectif global (TAEG), les conditions et l’assurance.

Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt ou le taux nominal est défini par l’établissement prêteur (banque) en fonction de la somme que vous souhaitez emprunter. Il s’agit de l’indicateur qui permet aux banques de réaliser des économies importantes sur le crédit réalisé. Dans votre choix, vous devez considérer le fait que plus le taux nominal sera élevé (sur une même durée), plus la somme que vous payerez sera importante. Si vous souhaitez disposer de plus d’information à ce sujet, veuillez cliquer sur plus d'explications

Le taux annuel effectif global

Afin de déterminer le coût total de votre emprunt, il est nécessaire de se référer au TAEG. En effet, il fait la somme de toutes les dépenses liées à votre emprunt. Ces dernières peuvent s’agir de votre crédit bancaire, vos frais de dossier, vos coûts d’assurance et bien d’autres encore. Tout comme le taux d’intérêt, le TAEG est exprimé en pourcentage annuel. Cependant, il est bien plus complet.

Les conditions

Sans aucun doute, les conditions mentionnées sur l’offre de prêt doivent être minutieusement étudiées. Lorsque vous vous trouvez face à plusieurs propositions, posez-vous les bonnes questions. Ces dernières peuvent tourner autour du remboursement lui-même, des échéances, de la négociabilité des IRA et bien d’autres encore.

L’assurance de prêt

Pour trouver la meilleure offre, vous devez négocier tant l’emprunt que l’assurance. D’ailleurs, vous pouvez choisir entre l’assurance groupe et l’assurance externe. Si vous souhaitez bénéficier des meilleures conditions d’emprunts, privilégiez l’assurance groupe proposée par la banque. Néanmoins, cette dernière coûte souvent cher. 

Les solutions les plus courantes de garanties du prêt immobilier

Pour obtenir un prêt, votre établissement prêteur vous demandera des garanties. Ces dernières auront pour objet de prévenir les risques de défauts de remboursement. Les solutions les plus courantes concernent les suivants :

  • L’hypothèque : Pour ce cas, vous mettez à la disposition de la banque vos biens en cas de non-remboursement du prêt. Effectivement, l’organisme prêteur sera en droit de les vendre pour s’acquitter. Il est important de noter que l’hypothèque doit être rédigée par un notaire. Par la même occasion, elle sera obligatoirement enregistrée au bureau de la conservation de l’hypothèque.
  • Le privilège de prêteur de deniers (PPD) : il s’agit d’une autre variante de l’hypothèque. Assurément, le PPD sera aussi rédigé par un notaire et inscrit à la conservation des hypothèques. À la différence, il sera moins coûteux (exonéré de la taxe de publicité foncière).
  • La caution : elle est la garantie la plus avantageuse pour l’emprunteur. En effet, un organisme financier ou un particulier se portera garant pour l’acquéreur vis-à-vis de sa banque. De ce fait, si l’emprunteur ne paye plus le crédit, l’assureur le fera à sa place.
Catégorie de l'article :